Info

Micro observatoire de la beauté, à la rencontre des grâces, des émerveillements et des joies toutes simples de la vie. Art de la maison, Création contemporaine, Esprit monacal, Design écologique, DIY, Artisanat d'art, Illustration.

 

Petit Ange de Careme - Ecce Amor
Avec un petit linge fragile
Sous les paupières de neige,
Essuyer ces perles qui coulent et scintillent
Les larmes transparentes d’un enfant.
Rien de bien grave, un méchant bobo !
Pour ta consolation, je ne te dessinerai pas un mouton,
Ni une brebis, ni un agneau
Mais un petit ange qui te ressemble.
Et je glisserai le même dans mon agenda
À la page des rendez-vous difficiles.
Ces jours-là, il m’encouragera et me réconfortera
Par tes petites farces et ton sourire !

* Oui, un petit ange vêtu du violet liturgique… Bon et saint Carême ! *

Commentaires

8 Commentaires

Post a comment
  1. mars 5, 2015

    Moi j’ai un petit cœur découpé par un de mes anges et je le garde précieusement.
    Le carême une période que je vois sous un jour nouveau depuis que j’ai lu qu’il était un moment idéal pour l’introspection et le rangement (matériel et dans ses idées).
    Belle soirée Nathalie.

    Aimé par 1 personne

    • mars 5, 2015

      Merci beaucoup Laurence ! Les Mamans reçoivent de véritables trésors de leurs petits anges créatifs… Merveilles de coloriages et découpages, façonnées avec tant d’amour !
      Comme vous, je le vis le carême comme un temps de préparation intérieure, et de fait cela rejaillit aussi sur mon environnement extérieur. Bien souvent, les grâces que nous demandons sont des grâces de libération ou de dessaisie de nous-même par rapport à nos pesanteurs. Les fruits de ce cheminement deviennent d’autant plus tangibles que nous nous débarrassons physiquement de ce qui nous encombre à la maison. Alors oui, vive le grand ménage de printemps avant la lumière de Pâques ! 🙂

      J'aime

  2. mars 5, 2015

    Quelle jolie façon de penser le Carême, en se penchant sur les grâces de l’enfance ! Les petits enfants ont ce pouvoir étrange de nous consoler de tout, par la seule innocence de leur présence ! C’est cette pureté qui nous ravit aussi dans notre ange gardien, lui qui contemple la face de Dieu, et pour qui tout est si simple ! Que cette simplicité du cœur soit la joie de ce merveilleux temps de Carême, une simplicité où l’on se sépare de nos inquiétudes, de tout ce qui nous obscurcit, comme un grand ménage aussi dans nos demeures. Très belle soirée à vous !

    Aimé par 1 personne

    • mars 6, 2015

      Oui, ce fut la formidable intuition de la petite Thérèse : choisir la petite voie de l’enfance pour courir tout droit dans les bras de Dieu ! Les exégètes sensibles aux justes traductions nous précisent que le Christ nous donne en exemple les enfants de l’âge le plus tendre, ceux dont la spontanéité et l’innocence nous font fondre. C’est en se faisant simple, joyeuse et confiante comme ces tout petits que Thérèse est parvenue à la plénitude de son être profond. Mais cette petite voie est aussi voie de sagesse, de discernement et de maturité : Thérèse, associée pour toujours à la grâce des petits enfants, est Docteur de l’Église ! Puissions-nous marcher à sa suite en ce temps de Carême, belle journée à vous chère Kristel !

      Aimé par 1 personne

  3. mars 6, 2015

    Bonjour
    Oh c’est trop mignon!!
    Bisous

    Aimé par 1 personne

    • mars 6, 2015

      Merci beaucoup Wolfe ! C’est un petit ange farceur qui aime le Champomy et les croissants au chocolat… le Carême lui fera le plus grand bien ! 😉

      J'aime

  4. Michelle #
    mars 8, 2015

    Quel merveilleux texte .Le dessin est trés original , nous retournons au temps de notre enfance où nous attendions le dimanche avec impatience les patisseries et les confiseries .Bravo, continuez……..

    Aimé par 1 personne

    • mars 8, 2015

      Merci de ce si joli souvenir d’enfance chère Michelle. C’est vrai, il y a encore quelques générations, les étalages géants de bonbons en jelly dans les supermarchés n’existaient pas… Les petits comme les grands savaient cultiver la sainte vertu de la patience, l’amour des petits sacrifices, et se faire vraiment plaisir aux occasions de fête ! 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS