Info

Micro observatoire de la beauté, à la rencontre des grâces, des émerveillements et des joies toutes simples de la vie. Art de la maison, Création contemporaine, Esprit monacal, Design écologique, DIY, Artisanat d'art, Illustration.

petit-salon-automne-2

Ouvrir les fenêtres, profiter de la douceur encore sensible
Faire rentrer la lumière et l’or de l’automne dans le salon
Sortir les craies, les pastels gras,
et les crayons de cire qui fondent à la chaleur

 

petit-salon-automne-3

Découper des petits rectangles de papier fort
Observer les fruits de saison
Étudier, reproduire, crayonner, esquisser, ébaucher

 

petit-atelier-automne-7

petit-salon-automne-5

Ne pas chercher à trop bien faire
S’amuser, prendre à la légère
Accepter de dépasser, de faire des tâches, de pelucher avec la gomme
Sourire à l’imperfection
Souffler sur les poussières de la craie

 

petit-atelier-automne-4

Balayer la couleur, mélanger les pigments, frotter, piler, broyer
Mixer les tons
Marron glacé, farine de châtaigne, rose de nacre, vapeur de thé,
Humus, vert mousse, brun terreux, miel de forêt
Pulpe de quetsche, poudre de betterave, pelure de coing, chair de kaki

 

petit-salon-automne-1

Épingler sur la corde
Au fur et à mesure
Sans vouloir en faire une montagne
Prendre son temps,
Et prendre du bon temps
S’arrêter, s’étonner des surprises de la nature et des œuvres du Seigneur, s’émerveiller,
Notre petit atelier d’automne a débuté !

 

petit-atelier-automne-6

 

Et dans la série des découvertes de l’artisanat monastique, voici une création très originale fabriquée par les moines de l’Abbaye d’Aiguebelle, au cœur de la Drôme Provençale : le sirop de rhubarbe. Une boisson rafraichissante aux vertus stimulantes, à la jolie couleur automnale. À diluer dans de l’eau bien fraîche, ou à ajouter dans une salade de fruit. Le site de l’abbaye ici  : Abbaye Notre Dame d’Aiguebelle  (les sirops se procurent dans cette boutique en ligne ou dans cet autre e-shop monastique). Cette suggestion est totalement gratuite, sans lien avec ladite Abbaye.

Comme tout sirop, la préparation se prête aussi à la fabrication des petits bonbons en jelly que nous avions testé l’année dernière à la même saison. À retrouver là !

Joli mois d’Octobre à tous et à chacun !

Commentaires

17 Commentaires

Post a comment
  1. octobre 6, 2016

    Merci pour ces belles idées, et ces bonheurs simples, comme les marrons si beaux dans leurs coques vertes – amitiés – france

    Aimé par 1 personne

    • octobre 6, 2016

      Merci France pour ce petit mot sensible et beau. Ces coques vertes sont tombées à mes pieds il y a quelques jours, dans une jolie rue arborée. Une surprise de la nature juste parfaite pour un petit atelier d’automne ! Doux et bon début de weekend, avec mes amitiés.

      J'aime

  2. octobre 6, 2016

    Qu’ils sont beaux tous ces petits dessins d’automne.
    Le mois d’Octobre est un mois très compliqué pour moi, le 5 nous avons fêté nos 42 ans de mariage et le 20, il y aura 5 ans qu’Alexandre est parti au ciel.
    Je t’embrasse fort.

    Aimé par 1 personne

    • octobre 6, 2016

      Alors je vais prier fort pour toi douce Dominique, pour que tu puisses puiser dans le beau sacrement du mariage – qui est un roc dans ta vie – toute force et tout courage. La force de tenir bon face à l’épreuve du manque d’Alexandre, comme tu le fais depuis 5 ans. Vaillamment, solidement, au delà des larmes à certains moments. Je t’embrasse. Merci pour ta précieuse visite.

      Aimé par 1 personne

  3. octobre 6, 2016

    Ces dessins beaux et doux!!

    Aimé par 1 personne

    • octobre 6, 2016

      Merci beaucoup Anne-Laure, ta visite et ton gentil mot me font plaisir. 🙂 C’est un work in progress. Le petit atelier continuera au moment des vacances de la Toussaint… J’espère ajouter des petits dessins (avec des photos prises en live). Mais peut-être serons-nous déjà sur un thème plus hivernal, l’atmosphère des saisons n’est plus vraiment la même d’un mois à autre. Alors profitons de cette belle lumière, elle est si bénéfique et inspirante ! Très bon weekend à toi et tes filles.

      J'aime

  4. octobre 7, 2016

    Quel joli travail! Un bel imagier d’automne! 💙

    Aimé par 1 personne

    • octobre 7, 2016

      Merci beaucoup Amandine, vous me faites plaisir, et quel joli mot que cet « imagier » ! Vive nos petits ateliers d’automne qui mettent couleur et poésie dans la maison et belles inspirations à vos petits illustrateurs. 🙂

      Aimé par 1 personne

  5. octobre 8, 2016

    Merci beaucoup, chère Nathalie, pour cette si jolie et si gourmande pub d’automne. Vous nous en donnez si bien le goût, par la saveur de tous ces beaux fruits, que nous dégustons déjà avec les yeux, grâce à tous ces si jolis dessins ! Ce sont toujours la grâce et la beauté qui nous accueillent, chez vous ; voilà de quoi bien réparer nos petites mélancolies des premiers froids ! Et bravo pour les produits d’Aiguebelle. Je me réjouis déjà de leur baume, et de leur pollen si utile pour résister aux petits virus de l’arrière-saison ! Très beau dimanche à vous !

    Aimé par 1 personne

    • octobre 8, 2016

      Merci beaucoup chère Kristel pour votre message enthousiaste et si gentil. Oui, les moines, qui vivent généralement au coeur d’une très belle nature, élaborent toutes sortes de délicieuses recettes issues des fleurs, des plantes et des fruits de leurs jardins. Je n’ai pas encore essayé le pollen de fleurs des Frères de l’Abbaye d’Aiguebelle, mais comme vous, j’ai repéré ce bon fortifiant naturel (ainsi que leurs baumes !) 🙂 Que nous soyons petits ou grands, le cycle des saisons est une source inépuisable d’inspiration dans tant de domaines variés, en cuisine et pâtisserie, en science des produits de soin, en impression textile, en design et arts plastiques, en photographie et poésie. Louange à notre Dieu pour la beauté de sa Création et très beau dimanche à vous !

      Aimé par 1 personne

      • octobre 8, 2016

        Oui, chère Nathalie, la création est si belle ! Comme nous devons avoir à cœur de la préserver et de mettre en valeur ses produits ! Un grand merci aux moines et moniales qui nous proposent leurs oeuvres, élaborées avec tant d’amour et dans la joie de la prière. C’est un peu de ce parfum de leur prière que nous respirons en nous entourant de leurs belles réalisations ! Beau samedi ensoleillé en la douce compagnie de la Vierge Marie, en ce jour qui lui est dédié dans la semaine !

        Aimé par 1 personne

      • octobre 8, 2016

        Grand merci à vous et comme sourire avant la nuit, une très jolie image d’un cadeau offert au Saint Père avec cette mention : Celui qui se fait petit comme un enfant est le plus grand dans le royaume des Cieux : https://www.instagram.com/p/BLCapTChI5c/?taken-by=franciscus

        Aimé par 1 personne

      • octobre 9, 2016

        Merci infiniment, chère Nathalie, pour ce rappel si salutaire dans notre monde où la compétition dans tous les domaines est tellement à l’honneur avec ses dérives. Oui il y a dans la simplicité et les douces maladresses de l’enfance une grâce, comme une invitation à une humble confiance, à tout remettre dans les mains du Sauveur, en qui seul est la perfection tellement recherchée

        Aimé par 1 personne

  6. octobre 8, 2016

    Souvenirs d’enfance à l’école maternelle, l’odeur des crayons gras, la sensualité de les sentir glisser sur le papier. Tout est là, ce post m’a fait sourire car c’est la seule chose que j’aimais à la petite école. Ca m’a toujours frappée qu’on demande à des petits de dessiner une bogue ou un marron, c’est très difficile 😉 La guirlande est top avec ces mini dessins, j’adore et aurais adoré faire cela enfant.

    Aimé par 1 personne

    • octobre 8, 2016

      Merci pour votre humour et vos mots qui me font tant plaisir Colette. C’est vrai ce que vous écrivez, on en demande parfois beaucoup à un enfant, notamment dans le domaine du dessin et de la musique où les qualités innées de certains enfants creusent de grands écarts avec les autres. Certains enfants parviennent à reproduire un cheval au galop quand leurs camarades du même âge esquissent à peine un petit bonhomme fil de fer. Et la meilleure volonté n’y fera rien. Par contre, à l’instituteur ou à l’adulte de voir la grâce dans la maladresse du trait, et de la mettre en valeur. Un dessin maladroit peut être vraiment plus drôle, plus frais en couleur, plus attendrissant qu’un beau dessin maîtrisé. Quand l’enfant le comprend, le trait se libère, il ne cherche plus à trop bien faire, et des pépites surgissent ! La même chose se produit en danse libre par exemple. Très beau dimanche à vous ! 🙂

      Aimé par 1 personne

  7. Porte plume #
    octobre 11, 2016

    Que c’est joli comme idée!!

    Aimé par 1 personne

    • octobre 11, 2016

      Quel plaisir chère Porte-Plume, merci beaucoup de votre gentil mot ! 🙂 Dès que je change de téléphone, je vous retrouve sur Insta, je vous ferai un petit signe (bientôt, je pense). Bel automne à vous et à votre joyeuse tribu !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS