Info

Micro observatoire de la beauté, à la rencontre des grâces, des émerveillements et des joies toutes simples de la vie. Art de la maison, Création contemporaine, Esprit monacal, Design écologique, DIY, Artisanat d'art, Illustration.

 

couronne-noel-ecce-amor

 

Dans l’intervalle qui nous sépare du soir de Noël,
nous sommes, la plupart du temps, tiraillés entre nos désirs d’intériorité
et les multiples tâches et préparatifs qu’il nous reste à faire.
Entre la cuisine, la pâtisserie, les achats de Noël, l’étiquetage et l’emballage de cadeaux (et pour les plus courageux, les cadeaux créés de toute pièce), le dressage des tables, les bouquets et couronnes tressées, que d’effervescence !
Mais la faveur de pouvoir tourner notre cœur vers Celui que nous attendons,
tout en nous activant, nous affairant aux petits détails
est à juste titre une grâce, elle se demande.
Elle se prie, elle se reçoit.

 

 

O Jésus,
En toi la paix, en toi la joie, en toi le repos.
Tu es celui que nous attendons, Tu es l’enfant promis, Tu es le Sauveur de ton peuple.
Éveille-toi, Fils du Très Haut, rejoins-nous, viens habiter parmi nous.
Toi qui nous aimes, Toi qui pardonnes, prends pitié de nous, console-nous, sauve-nous !
Paraisse ton œuvre de salut
Éclate ta tendresse
Viens, Seigneur, ne tarde plus,
Par ta naissance, renouvelle nos vies comme en leur premier matin !

 

couronne-noel-3-ecce-amor

 

J’ai emprunté le métro parisien cette semaine, et ce petit trajet m’a donné de vivre une belle rencontre.
Sur un quai, un homme avancé en âge, à la barbe blanche et grise, s’avançait vers les gens pour leur souhaiter un joyeux Noël, avec des yeux doux et brillants comme ceux d’un enfant.
À ses vêtements propres mais usés, j’ai compris qu’il s’agissait d’un homme de la rue.
Il n’avait rien, juste un sac rapé, mais son visage respirait l’accueil et l’hospitalité. Et comme il ne demandait absolument pas d’argent, beaucoup d’entre ceux qu’il interpellait restaient sans voix, sans réponse, sans regard pour lui – craignant peut-être de s’engager dans un dialogue dont ils n’avaient pas envie, ou d’avoir à donner une obole.
Mais j’ai vu aussi une jeune fille lui adresser un beau sourire, et répondre avec enthousiasme à ses vœux.
Alors nous avons un peu parlé cet homme et moi, dans une sorte d’anglo-français, lui venant des pays du Nord.
– Comme le Père Noël ! –
Je ne comprends pas pourquoi les gens sont si tristes, m’a-t-il dit. Je ne demande rien, je veux juste leur souhaiter un joyeux Noël. Nous sommes des êtres humains, et tant de gens souffrent à travers ce monde. Nous sommes à Paris, et Paris est si beau à Noël. Pourquoi ne pas nous sourire ?
Aussi si vous le croisez, du côté de Saint Lazare ou ailleurs, vraiment n’hésitez pas, souriez-lui. Vous en repartirez le cœur en joie. Loin du tourbillon du Noël commercial, cet homme est là parmi nous, à la manière d’un staret russe, ou d’un berger, pour nous conduire intérieurement à la mangeoire, et nous tourner vers les petits bras nus du Seigneur.

 

couronne-noel-4-ecce-amor

 

Doux et saint Noël à chacun de vous. Un Noël vécu dans des circonstances crucifiantes pour tant de familles, victimes de l’horreur du mal. Le Seigneur va bientôt naître pour souffrir dans sa chair avec nous et pour nous, dans l’immense désir de nous consoler et nous combler de son Espérance. Nos pensées, nos prières, notre compassion pour toutes les personnes touchées par les tragédies de Berlin et d’Alep.

Puissent nos petits cadeaux familiaux et amicaux être l’occasion de nous exprimer notre amour, notre gratitude, notre reconnaissance. Et ne résistons pas à l’élan d’élargir notre cercle, si l’Esprit Saint nous donne l’idée de sillonner une rue pour offrir une attention ou un peu de chaleur à une âme peinant et vivant sur un coin de trottoir.

*

Comme promis, vous trouverez une petite sélection des mini aquarelles de l’article précédent dans mon e shop – j’ai choisi les plus représentatives, le but étant de continuer soi-même ou en famille cette petite guirlande. La collection couvre Noël et l’hiver, et puisque les crèches ne quitteront nos églises qu’après le 2 février, nous avons tout loisir de méditer à la peinture ce beau mystère de l’Avènement de notre Dieu d’amour. Le sachet peut faire un joli petit cadeau d’assiette pour le Jour de l’An par exemple.

 

cadeau-assiette-noel-ecce-amor

 

Et enfin le Do It Yourself : comment réaliser cette couronne de Noël ?

Beaucoup d’improvisation ici – d’où le côté un peu désordre.

Les outils : une paire de ciseaux et du fil de fer gainé (je garde toujours ceux qui rassemblent les fils électriques quand j’achète un appareil électro-ménager ou technologique). On peut aussi utiliser du raphia – mais il est beaucoup plus pratique de relier les branches en tournicotant du fil de fer !

Créer une forme ronde en réunissant 3 branches de saules flexibles (tout autre feuillage très souple fera l’affaire. Si les branches ne sont pas très longues, en utiliser 4 ou 5) et en fixant les ramures entre elles avec du fil de fer gainé.
Entrelacer des branches d’eucalyptus frais au cercle de branches, en les attachant avec le fil de fer gainé.

Une fois que les feuilles d’eucalyptus sont entortillées autour des branches mères, la couronne se crée d’elle-même et devient très facile à renforcer. Continuer de même avec des branches de cyprès (je pense qu’il s’agit ici de cyprès mais j’ai oublié toute ma botanique !), puis de pin (choisir du pin fin et flexible).

Ajouter de la couleur avec des petites ramures fines de houx (que l’on peut floquer, enneiger ou givrer à la bombe) et diverses petites feuilles d’arbres d’hiver. On peut également insérer des petites pommes de pins, des feuilles d’argent (non présentes ici), et même des petits fruits (à immortaliser en les vernissant par exemple).

Et voilà ! Rien de compliqué et si joli en suspension décorative. Encore une fois, un saint Noël et de belles fêtes de fin d’année à chacun !

Commentaires

17 Commentaires

Post a comment
  1. Marie T #
    décembre 22, 2016

    Bonjour, et sait-on où cet homme va passer Noël? Est-ce qu’il a un abri dans un centre?
    Joyeux Noël

    Aimé par 1 personne

    • décembre 22, 2016

      Merci beaucoup Marie pour votre message de compassion pour cet homme. Je vous avoue que j’aimerais beaucoup le recroiser pour lui offrir un cadeau et continuer cette conversation. Il a créé en moi un effet de surprise, et j’ai mis quelques minutes à comprendre qu’il était matériellement pauvre, en raison de sa joie et de son absence de demande d’argent. Je vous rassure, en parlant avec lui, il m’a dit qu’il était pauvre mais qu’il avait l’essentiel : de quoi manger et un abri. Mais quelle extraordinaire liberté, quelle proximité avec le Christ !

      J'aime

  2. décembre 22, 2016

    Bonjour,
    Bravo pour votre couronne elle est très jolie !
    J’en profite pour vous souhaiter un joyeux Noël…

    Aimé par 1 personne

    • décembre 22, 2016

      Merci beaucoup Jean-Pierre, et merci pour le très beau travail d’évangélisation que vous menez à travers votre site entièrement dédié à la foi catholique, et que vous animez à un rythme soutenu pour annoncer à tous la Bonne Nouvelle. Saint et joyeux Noël à vous et les vôtres ! 🙂

      J'aime

  3. Arthur #
    décembre 22, 2016

    Merci pour ce très beau texte sur le temps de l’avent, qui nous invite à ouvrir nos cœurs pour accueillir notre Sauveur, Lui le Tout-Puissant ayant choisi de naître dans une mangeoire dérisoire et, à travers lui, d’ouvrir nos bras à nos frères et sœurs cabossés ou abandonnés par une société qui manque singulièrement de compassion. L’épisode du métro montre bien que, souvent, plus que d’une piécette (qui leur est cependant bien utile), c’est d’une parole ou d’un regard affectueux dont ont besoin les déshérités que nous croisons en sortant de chez nous, d’un signe qui montre que, quelles que soient nos conditions, nos préoccupations et nos différences, nous sommes une seule et même famille et avons tous le même Père miséricordieux qui veut notre bonheur et nous attend dans la félicité de sa maison.
    Joyeuse et sainte fête de Noël chère Nathalie.
    PS: Les petites cartes, à compléter soi-même, sont une très bonne idée, non seulement pour la décoration de la maison, mais aussi pour proposer aux petits diables en vacances une occupation créative et distrayante.i

    Aimé par 1 personne

    • décembre 22, 2016

      Merci cher Arthur pour ce mot plein de bonté. C’est très vrai, même si le fait de recevoir une pièce est toujours bienvenu pour une personne dans la nécessité – car tout a un coût dans notre subsistance (le pain, le dentifrice, la veste de laine…) – le sourire, le petit mot, le bon regard sont des fondements irremplaçables pour permettre à l’autre de se ressentir pleinement homme parmi les hommes. La plus grande souffrance d’une personne qui n’a rien est de ne compter pour rien aux yeux des autres. Et voici que notre Sauveur vient naitre dans une étable pour partager la condition du plus pauvre. Merveilleux mystère de l’Incarnation : plus nous sommes humbles et petits au dedans de nous, plus nous sommes proches de notre Dieu d’amour et unis à lui ! Très joyeux Noël et merci beaucoup pour ce bel encouragement à propos des petites illustrations !

      J'aime

  4. décembre 22, 2016

    Merci pour ce beau post – dans l’esprit de Noël, et l’idée de couronne, merci pour les mots lumineux et les beaux sentiments.
    Paisible, joyeux Noël ….

    Aimé par 1 personne

    • décembre 22, 2016

      Merci beaucoup France pour ce retour qui me fait plaisir. 🙂 Belle ascension vers la clarté radieuse de Noël à toi et les tiens ! Quelle merveille de contempler notre Dieu d’amour, qui a assumé notre nature, dans les traits d’un tout Petit rempli de tendresse.

      J'aime

  5. décembre 22, 2016

    Merci de ce beau témoignage et un Joyeux Noël à vous aussi ma soeur!

    Aimé par 2 people

    • décembre 22, 2016

      Merci beaucoup mon Frère ! Votre message et vos voeux me touchent, et je vous souhaite également un très joyeux Noël, en communion de prière avec vous. J’en profite pour encourager mes lecteurs à venir découvrir votre blog de méditations spirituelles, ainsi que le site de Jean-Pierre (visible dans les commentaires) qui offre aussi de belles et profondes réflexions de foi.

      Aimé par 2 people

  6. décembre 22, 2016

    Merci Nathalie pour ce beau billet, ta couronne est de toute beauté.
    Quelle est belle ta prière.
    Une pensée pour tous ces sans abri qui parfois n’attendent qu’un sourire pour leur réchauffer le coeur.
    Je te souhaite un doux Noël, je t’embrasse.

    Aimé par 1 personne

    • décembre 22, 2016

      Merci de ton si gentil mot Dominique. c’est vrai, nous ne mesurons pas la portée d’un sourire, c’est tout simple, c’est purement gratuit, et nous pouvons laisser passer tant de bienveillance, de soutien et d’espérance à l’attention de l’autre, surtout si cet autre est confronté à beaucoup de regards évitants au long de la journée. Le Christ nous fait signe à travers les plus démunis, c’est à Lui aussi que nous sourions. Je te souhaite un Noël doux et priant, et je t’embrasse. 🙂

      J'aime

  7. décembre 25, 2016

    Elle est sublime cette couronne, tiens je sais ce que je vais faire aujourd’hui ! DOUCE journée lumineuse.

    J'aime

    • décembre 25, 2016

      Merci beaucoup Colette ! 🙂 Quelle grâce pour vous de vivre à la campagne et de pouvoir composer bouquet frais ou couronne avec les beautés végétales du jardin ou des chemins environnants ! Encore un joyeux, paisible et lumineux Noël à vous, et belles créations !

      Aimé par 1 personne

  8. décembre 25, 2016

    Très joyeux et beau Noël, chère Nathalie ! Et merci infiniment pour votre bel article si bienvenu, avec le mode de fabrication d’une ravissante couronne, odorante j’imagine, et aussi avec la si jolie anecdote ! C’est si beau de recevoir une leçon d’humanité de la part de quelqu’un qui peut-être aurait à se plaindre à juste titre d’un manque d’humanité de la part de certains d’entre nous, un peu trop asservis sans doute par les multiples contraintes de notre monde. Et c’est bien l’esprit de Noël de nous recentrer sur une plus grande proximité avec ceux que nous côtoyons, parfois si isolés ! La joie de Noël, fête d’un Dieu qui s’est voulu notre plus proche pour nous donner à vivre un jour le bonheur infini de sa divinité, cette joie est bien une merveille à partager, à faire connaître autour de nous ! Très bel octave de Noël à vous !

    Aimé par 1 personne

    • décembre 26, 2016

      Un grand merci chère Kristel ! Comme il est tard (nous veillons souvent tard en temps de Noël mais malgré tout, il faut dormir 😉 ), je vous réponds demain et vous souhaite une très belle Fête de la Nativité du Seigneur !

      Aimé par 1 personne

    • décembre 26, 2016

      Merci beaucoup pour votre enthousiasme et la vivacité de votre foi toujours très encourageante chère Kristel ! Nous méditons le psaume 71 pendant l’Avent et toute l’aspiration qu’il suscite lors de ce temps d’espérance « Il délivrera le pauvre qui appelle et le malheureux sans recours. Il aura souci du faible et du pauvre, du pauvre dont il sauve la vie » se réalise en ce jour béni. Le Christ nous rejoint pour prendre soin de nous et nous relever, mais nous sommes aussi appelés à prendre soin de Lui à travers les plus petits – à qui Il s’identifie de façon privilégiée. Merveilleux échange d’amour ! Et quelle joie de de célébrer ce jour de Noël (avec la même intensité !) durant ces 8 jours qui nous mènent à la Fête de la Sainte Famille ! Que la Vierge à l’Enfant nous aide à entrer dans son propre pur émerveillement !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS