Info

Micro observatoire de la beauté, à la rencontre des grâces, des émerveillements et des joies toutes simples de la vie. Art de la maison, Création contemporaine, Esprit monacal, Design écologique, DIY, Artisanat d'art, Illustration.

 

 

O Fils de Dieu
Verbe éternel
Seigneur de gloire
Sauveur du monde
Ami des hommes
Très saint Jésus
bénis sois-tu.

En ta bienheureuse Pâque
tu as partagé nos douleurs
Tu as pris sur toi l’horreur du mal
Tu as versé ton sang
Tu nous as délivrés du péché,
du néant de la mort.

Par ton œuvre d’amour,
une vie nouvelle s’ouvre pour chacun de nous
dans un surcroît de joie, de créativité
d’amour et de liberté.
Et cette renaissance n’est pas un doux rêve
ni un idéal inaccessible.
Elle peut dès maintenant
devenir la réalité de ma vie
si je veux bien laisser ton Esprit Saint
me rénover en profondeur.
Car il ne s’agit pas simplement de saupoudrer mes jours
d’un peu d’Évangile
Il s’agit désormais de vivre
de ta propre vie, de ton propre Esprit.

En ce matin de Pâques,
prends-nous par la main
Éveille-nous
Illumine-nous
Transfigure-nous
Que la joie de ton triomphe resplendisse sur nos visages
Que ta glorieuse Résurrection devienne aussi la nôtre !

*

Et puisque ce temps béni de Pâques est propice à l’échange de chocolats et jolis cadeaux sucrés, nous avons eu envie de fabriquer notre propre washi-tape pour décorer nos petites attentions.

Qu’est-ce que le washi-tape ? C’est un petit rouleau de papier adhésif décoratif, repositionnable et collant sur toutes sortes de supports sans les abîmer. Le vrai washi tape est japonais et fabriqué en papier traditionnel artisanal. Si nous ne disposons pas de ce papier washi, nous pouvons utiliser bien d’autres jolis papiers. Les puristes parleront alors de masking tape, plutôt que de washi tape, mais nous utiliserons malgré tout ce mot ici.

Nous trouvons beaucoup de tutoriels circulant sur Youtube sur ce sujet, mais je n’ai pas été très convaincue par ce que j’ai visionné, alors je vous propose ma propre version. Elle est un peu plus coûteuse (de quelques euros seulement) car nous avons utilisé du scotch double-face et du scotch repositionnable (et non de la colle et du scotch classique), pour un résultat toutefois bien plus soigné. Voici notre procédé :

Ce petit atelier vous coûtera environ 10 euros (en tout, pour plusieurs enfants réunis) 

Matériel :
Adhésif repositionnable (Scotch « removable » autour de 5 € sur Amazon et en grande surface)
Scotch double face (3,75 € sur Amazon et en grande surface)
Ciseaux (ou cutter pour l’adulte)
Pour du Washi tape non figuratif (sans ordinateur) :
1 ou 2 feuilles de papier de création (nous avons pris du calque assez lourd, de couleur)
1 brosse à dents usagée
3 ou 4 noisettes de peintures de couleur
Pour du Washi tape figuratif (avec ordinateur) :
1 feuille de papier et des feutres (pour la création des dessins)
1 ordinateur + un scanner ou à défaut un appareil photo + une imprimante (pour la numérisation des dessins)
1 feuille de papier photo très souple (pour l’impression des dessins)

Étape 1 – Le motif :
– Pour les motifs figuratifs, vous pouvez dessiner ou faire dessiner à vos enfants toutes sortes de petites figurines et ornements de Pâques (lapins, poules, agneaux, œufs, poussins, à partir de graphismes simples), en taille normale, sans obliger vos petites têtes blondes à miniaturiser leurs dessins. Il vous suffira de scanner les dessins qui deviendront de fait des images JPG.
Une fois sur votre ordinateur, plusieurs solutions s’offrent à vous pour réduire et accoler les images.
– Si vous ne savez pas quelle interface utiliser, vous pouvez tout simplement utiliser un logiciel de texte (type Word) à cet effet. Il vous suffira de copier-coller votre image sur votre page ; un clic droit sur l’image vous permettra ensuite d’accéder à la fenêtre du format de l’image.
Vous pourrez ainsi facilement changer son échelle et éventuellement son sens de rotation, puis la dupliquer autant de fois que nécessaire en colonne sur toute la longueur de la page (en pensant à supprimer les espacements de paragraphe pour que les images se juxtaposent parfaitement les unes aux autres).
Le washi-tape n’est pas épais, on l’apprécie d’ailleurs pour sa finesse. Nos petits motifs ont été réduits à 1,2 cm de largeur.
– Reproduisez l’opération avec les différents dessins scannés, en créant plusieurs fines colonnes sur la page.
– À ce stade, l’impression peut démarrer, sur un beau papier pour un meilleur effet.
Pour l’exemple, nos petits motifs de Pâques ont été imprimés sur un papier photo léger, brillant et souple (papier Kodak pour nous). Chaque rouleau correspond à une frise s’étendant sur 29,7 cm (la longueur d’une page A4)

Mais vous pouvez aussi créer avec les enfants des motifs plus abstraits, sans avoir besoin de passer par le biais d’un ordinateur. Nous en avons imaginé un, dans l’esprit des petits points des œufs de mésanges.
Le voici :

 

Sur un joli papier calque rigide de couleur, nous avons projeté de la peinture – trois tons différents – à l’aide d’une vieille brosse à dents. La brosse doit être bien sèche (pour éviter des éclats d’eau amollissant le papier). Je vous conseille de faire cet atelier sur une bâche en plastique, avec de vieux vêtements qui ne craignent pas les éclaboussures, car il y en aura beaucoup !
Attendre le séchage complet et passer à l’étape 2 :

Étape 2 – l’encollage :
– Retournez votre papier après avoir créé au crayon de petits repères en haut et en bas de votre page pour déterminer l’emplacement de vos traits de coupe.
– Tracer sur l’envers les deux traits de coupe délimitant vos colonnes (ce tracé est surtout utile pour les enfants).
– Choisissez une première colonne de motifs. Entre les deux traits qui la délimitent, appliquez le scotch double-face sur toute la longueur de cette colonne.
– Puis appliquer sur cette bande une longueur identique de scotch repositionnable, face non collante contre le scotch double face (qui va adhérer à cette surface), face collante vers vous. Pressez les deux surfaces avec des mains bien propres.
Attention : utilisez bien du scotch repositionnable et non du scotch classique, trop collant, qui risquerait d’endommager la face du motif. Et n’encollez pas plusieurs colonnes d’un coup, pour éviter les salissures de poussière sur le scotch.
– À partir de là, passez sans tarder au découpage de votre colonne de motifs. Un adulte le fera plus commodément au cutter, mais les enfants pourront le faire aux ciseaux en suivant les traits, en découpant de préférence à l’intérieur des traits afin que le crayon ne soit pas visible.
Dès que votre première frise est créée, vous pouvez l’enrouler sur elle-même, comme sur la photo et procéder de même avec les autres colonnes.

 

Vos petits washi tapes sont prêts à l’emploi 😊  Enjoy et très joyeuses Fêtes de Pâques !

Commentaires

8 Commentaires

Post a comment
  1. avril 17, 2017

    Je ne sais pas ce qu’il m’arrive mais depuis hier jour de Pâques, la tristesse a pris le dessus et les larmes n’arrêtent pas de couler.
    Merci pour ce tuto très bien expliqué.
    Je te souhaite une bon Lundi de Pâques.
    Je t’embrasse.

    Aimé par 1 personne

    • avril 17, 2017

      Peut-être s’agit-il simplement d’accueillir. Accepter la tristesse. Laisser les larmes couler. Tu es une maman en deuil d’un d’enfant, et les grandes fêtes, comme Noël et Pâques sont toujours associées à la pensée des retrouvailles en famille. Je pense fort à toi douce Dominique, tu es dans ma prière. Cette semaine est comme un long dimanche de Pâques se prolongeant sur 8 jours, où chaque jour est Jour de Pâques jusqu’au Dimanche de la Miséricorde. Si l’évènement du Dimanche de Pâques n’a pas pu encore te procurer la joie attendue, ne t’en attriste pas, cela viendra au bon moment, sans tension. Le Seigneur t’aime, et désire reposer dans ton cœur endolori. Je t’embrasse

      J'aime

  2. avril 17, 2017

    Je vous souhaite une merveilleuse semaine de Pâques Nathalie ! Je vous envoie une bouffée de printemps du Limousin.

    Aimé par 1 personne

    • avril 18, 2017

      Oh merci Colette pour cette bouffée de printemps, cette brassée de fleurs de votre jardin, et l’air pur de votre beau Limousin. Je vous souhaite aussi une très belle octave pascale, dans la douceur de votre cottage. Je viendrai dans la journée vous visiter virtuellement, ainsi que sur votre bel Instagram. Mon retard de lecture ici et là est immense, mais avec un peu de méthode, je vais bien finir par rattraper toutes les jolis posts manqués pendant mon repos de carême ! 😉 Que la lumière de Pâques resplendisse en vous !

      J'aime

  3. avril 21, 2017

    Merci infiniment, chère Nathalie, pour ce si joli article aux couleurs de la joie et de l’espérance, tellement concrétisées en ce merveilleux temps de Pâques, où est ravivée en nous la force de notre foi en Celui qui est notre plus sûr bonheur ! Il est avec nous jusqu’à la fin des temps, et même si nous ne sentons pas toujours Sa présence en nous, car Il est tellement discret, et tellement désireux que nous L’aimions dans la plus pure gratuité, dans l’infini d’une fidélité qui n’attend pas de retour, mais qui sait avec certitude qu’Il ne nous lâchera jamais, qu’Il est là invisible et si attentif, au cœur même de nos détresses les plus aiguës, Lui qui est le fond de notre âme, puisqu’Il nous a créés à Son image ! Comme en Lui, il y a en nous une faim d’Amour infinie, et Lui seul est apte à la rassasier de manière tellement totale et absolue ! Il sait nous combler au-delà de tout ce que l’on pourrait imaginer ! Que la Joie de Dieu soit toute en vous en ce si heureux temps de Pâques !

    Aimé par 1 personne

    • avril 21, 2017

      Merci pour ces mots si beaux, si justes chère Kristel. Vous avez raison, nous sommes créées à l’image et à la ressemblance de notre Dieu d’amour, et il y a en nous une faim d’amour que seul le Seigneur peut combler. Hélas, à cause de notre propension au péché, nous orientons nos désirs vers ce qui est sensiblement attractif ou narcissisant, et nous perdons trop souvent la ressemblance. Mais merveille de l’oeuvre de la grâce du Christ, il nous est donné de nous relever à tout moment, à travers les sacrements que l’Eglise nous offre. C’est à la fois cette délivrance tant espérée, et de la mort, et du péché, cette liberté recouvrée, cette alliance retrouvée, et ce chemin de vie éternelle qui font toute notre joie en cette octave de Pâques. Doux Temps pascal à vous 🙂 Que resplendisse en vous la lumière du Christ ressuscité ! Et merci beaucoup de continuer à animer ce blog par vos belles réflexions ❤ d'autant que les commentaires deviennent beaucoup plus rares à présent sur les blogs, depuis qu'Instagram a pris le relais.

      Aimé par 1 personne

  4. michelle #
    avril 24, 2017

    Comme toujours ,le texte est magnifique.Mes petits enfants se sont bien amusès pendant les vacances de
    Pâques,en fabriquant des washis tape.Trés belle occupation .Merci pour cette super idée .

    Aimé par 1 personne

    • avril 24, 2017

      Oh merci Michelle, vous me faites un grand plaisir par votre message ! Comme l’explication est un peu longue, on peut imaginer que le procédé est un peu compliqué, mais en fait c’est tout simple 🎨😊 Bravo à vos petits enfants et très joyeux Temps de Pâques à vous, en famille ! 🔔🥚🐰🌿

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Basic HTML is allowed. Your email address will not be published.

Subscribe to this comment feed via RSS