Info

Micro observatoire de la beauté, à la rencontre des grâces, des émerveillements et des joies toutes simples de la vie. Art de la maison, Création contemporaine, Esprit monacal, Design écologique, DIY, Artisanat d'art, Illustration.

Posts from the Portfolios Category

lavande-de-careme-ecce-amor

 

Depuis ce mercredi, où nous avons reçu des poussières de cendres sur le front,
en rappel de notre fragile condition, notre finitude,
un temps de conversion, de renouvellement et de désir s’ouvre pour nous,
en notre âme, notre coeur et notre corps.
Jésus nous révèle que son passage par la croix est chemin de vie, chemin de gloire
et nous invite à marcher à sa suite sur cette voie d’amour et d’abandon.
Je consacrerai bientôt un post plus personnel à ce temps du Carême
mais dans l’intervalle, je vous propose quelques liens susceptibles de vous intéresser
pour cheminer vers la lumière de Pâques :

Cet appel à suivre Jésus nous donne d’aspirer de tout notre être à un surcroît de confiance et d’espérance. Si vous avez la possibilité de vous déplacer du côté de la Défense, la variété des thèmes des 6 conférences de Carême de Notre Dame de Pentecôte nous offre un apport riche et nourrissant pour notre vie de foi : Clic sur Notre Dame de Pentecôte

Votre emploi du temps est un peu trop dense pour une retraite à l’écart, et vous aimeriez plutôt prendre un engagement de prière à la maison ? Vous pouvez opter pour une retraite gratuite en ligne :
– Selon la spiritualité carmélitaine, préparée avec le même niveau d’exigence et de profondeur qu’un temps de retraite spirituelle monastique, à partir des textes de la Parole de Dieu et d’Élisabeth de la Trinité  : Clic sur Couvent des Carmes
– Ou selon le style de prédication urbaine et dynamique des Dominicains, très axée aussi sur la Parole de Dieu : Clic sur Retraite dans la ville.  Ici, l’inscription n’est pas obligatoire, la démarche peut être directement suivie en ligne. Mais les retraitants abonnés reçoivent les méditations par mail  (l’application est également disponible sur l’App Store), ils peuvent communiquer leurs intentions et répondre aux posts émis dans les commentaires, et surtout bénéficier d’un accompagnement personnel par un Frère ou une Soeur Dominicains.  

L’Art sacré : une autre façon de goûter la Présence de Dieu, dans le silence, la prière, la contemplation intérieure, la lumière, et la beauté.
J’ai reçu à ce sujet une suggestion d’Astride Hild, iconographe catholique, diplômée par l’Eglise orthodoxe russe. Elle nous propose un cheminement spirituel à travers l’écriture d’icônes, sous forme d’ateliers et retraites. Une formation diplômante est possible, selon la tradition académique russe. Attention, la plupart des cours ont lieu en Belgique à la frontière de nos Ardennes, mais certains stages se déroulent aussi en France, à l’Abbaye Notre Dame de Citeaux, associés à une retraite spirituelle . Les cours sont dispensés en français. Aucun niveau de dessin n’est requis, toutefois de bonnes qualités de concentration et d’implication sont indispensables. Clic sur Atelier d’icônes.  

Si vous avez des suggestions, n’hésitez pas à enrichir ce post par vos commentaires.

Très belle entrée en Carême à chacun de vous, et à bientôt !

 

galette-rois-2017-11-ecce-amor

 

Sainte, belle et heureuse année à vous tous, dans la lumière de Noël et de l’Epiphanie !

Comme toujours, ce saut dans une année nouvelle nous enjoint à faire le tri, à orienter notre existence vers un meilleur, et cette aspiration est universelle.

Dans le long processus de croissance de notre vie, tant de petits aspects de notre quotidien méritent d’être affinés, corrigés. Nous sommes, pour la plupart, submergés par le flot des tâches à accomplir dans une journée et nous supprimons certains essentiels alors qu’ils nous seraient si précieux pour avancer. Qu’il s’agisse de s’alimenter plus sainement, bouger physiquement, garder du temps pour respirer et se déconnecter, prendre soin de soi et des autres, être plus attentionné, mettre de l’ordre dans la maison, rendre grâce pour les bienfaits et tout le positif de sa journée…

… Et contempler !

Contempler le tableau de tendresse de la Sainte Famille
Contempler Jésus, notre Dieu d’amour
Contempler ses toutes petites mains qui se tendent vers les Mages venus l’adorer
et qui se tendent identiquement vers nous !

Devant sa bouleversante fragilité,
tout devient si simple
il nous suffit d’être ce que nous sommes

Pour cultiver la qualité d’âme ou la mise en ordre désirée, espérée
Que faire ? Sinon essayer de se fixer de micro objectifs réalisables au jour le jour, d’y mettre notre bonne volonté, et surtout offrir à Jésus nos humbles efforts pour croître dans les vertus que nous voudrions développer.

Et si nous n’arrivons pas à faire d’efforts, nous pouvons même lui offrir notre désir de trouver en nous ce ressort, cet élan attendu, le Seigneur saura quel fil d’or tirer pour nous mettre en route !

 

galette-rois-2017-3-ecce-amor

galette-rois-2017-4-ecce-amor

 

Et en cette jolie Fête de l’Epiphanie, j’ai réactualisé ma petite figurine de l’an passé, dans l’idée d’en faire des lots de consolation à l’attention des petits amateurs de galette des Rois désappointés de ne pas trouver la fameuse fève dans leur part.

Ici nous fêtons les Rois en famille, avec une galette traditionnelle à la crème d’amande et une couronne à la fleur d’oranger – nous avons des attaches provençales.

Ces beaux desserts sont toujours un moment de grande joie avec mes petits zouaves de neveux qui se prennent à 100% au jeu, le plus jeune passant le premier moment sous la table pour nous désigner, et l’aîné distribuant les parts. C’est dire leur déception quand la fève convoitée n’est pas pour eux – et quand en plus la surprise en question est la petite voiture rouge de Cars !

Alors ces petits « Paper Pop Cakes » sont toujours bienvenus pour que chacun garde son sourire et son bon souvenir !

 

galette-rois-2017-10-ecce-amor

 

Il m’était difficile de consacrer un article à l’Epiphanie sans respecter le jour liturgique pour fêter les Rois, ce dimanche ou ce samedi de façon anticipée.

De ce fait, il est un peu tard pour vous proposer ces étiquettes dans ma petite boutique. Promis, elles seront en ligne dès Noël, l’année prochaine.

Cependant comme les Rois se prolongent jusqu’à la fin du mois, un petit lot sera bientôt disponible, avec d’autres étiquettes pour les anniversaires et fêtes (Edit du 23 janvier : Encore un peu de temps m’est nécessaire pour vous proposer ces étiquettes dans une qualité optimale et au meilleur prix, il sera trop tard pour l’Epiphanie 2017, mais d’autres thèmes sont en travail).

Vous pouvez aussi désormais me suivre sur Instagram, ici :  Instagram de Nathalie (visible sur Internet en lecture, même si on n’a pas de compte). Je publie à mon petit rythme de consacrée, mais je publie régulièrement et si vous y êtes, je serai heureuse de vous y retrouver !

Encore une fois, très belle année à chacun de vous !

Jésus, en cette année nouvelle,
Donne-nous de nous unir toujours plus intimement à toi
Donne-nous de croire avec confiance que tu peux tout dénouer, tout purifier, tout fortifier, tout guérir, tout relever
alors l’impossible deviendra possible
alors ta victoire d’amour resplendira sur nos visages !

 

couronne-noel-ecce-amor

 

Dans l’intervalle qui nous sépare du soir de Noël,
nous sommes, la plupart du temps, tiraillés entre nos désirs d’intériorité
et les multiples tâches et préparatifs qu’il nous reste à faire.
Entre la cuisine, la pâtisserie, les achats de Noël, l’étiquetage et l’emballage de cadeaux (et pour les plus courageux, les cadeaux créés de toute pièce), le dressage des tables, les bouquets et couronnes tressées, que d’effervescence !
Mais la faveur de pouvoir tourner notre cœur vers Celui que nous attendons,
tout en nous activant, nous affairant aux petits détails
est à juste titre une grâce, elle se demande.
Elle se prie, elle se reçoit.

 

couronne-noel-2-ecce-amor

 

O Jésus,
En toi la paix, en toi la joie, en toi le repos.
Tu es celui que nous attendons, Tu es l’enfant promis, Tu es le Sauveur de ton peuple.
Éveille-toi, Fils du Très Haut, rejoins-nous, viens habiter parmi nous.
Toi qui nous aimes, Toi qui pardonnes, prends pitié de nous, console-nous, sauve-nous !
Paraisse ton œuvre de salut
Éclate ta tendresse
Viens, Seigneur, ne tarde plus,
Par ta naissance, renouvelle nos vies comme en leur premier matin !

 

couronne-noel-3-ecce-amor

 

J’ai emprunté le métro parisien cette semaine, et ce petit trajet m’a donné de vivre une belle rencontre.
Sur un quai, un homme avancé en âge, à la barbe blanche et grise, s’avançait vers les gens pour leur souhaiter un joyeux Noël, avec des yeux doux et brillants comme ceux d’un enfant.
À ses vêtements propres mais usés, j’ai compris qu’il s’agissait d’un homme de la rue.
Il n’avait rien, juste un sac rapé, mais son visage respirait l’accueil et l’hospitalité. Et comme il ne demandait absolument pas d’argent, beaucoup d’entre ceux qu’il interpellait restaient sans voix, sans réponse, sans regard pour lui – craignant peut-être de s’engager dans un dialogue dont ils n’avaient pas envie, ou d’avoir à donner une obole.
Mais j’ai vu aussi une jeune fille lui adresser un beau sourire, et répondre avec enthousiasme à ses vœux.
Alors nous avons un peu parlé cet homme et moi, dans une sorte d’anglo-français, lui venant des pays du Nord.
– Comme le Père Noël ! –
Je ne comprends pas pourquoi les gens sont si tristes, m’a-t-il dit. Je ne demande rien, je veux juste leur souhaiter un joyeux Noël. Nous sommes des êtres humains, et tant de gens souffrent à travers ce monde. Nous sommes à Paris, et Paris est si beau à Noël. Pourquoi ne pas nous sourire ?
Aussi si vous le croisez, du côté de Saint Lazare ou ailleurs, vraiment n’hésitez pas, souriez-lui. Vous en repartirez le cœur en joie. Loin du tourbillon du Noël commercial, cet homme est là parmi nous, à la manière d’un staret russe, ou d’un berger, pour nous conduire intérieurement à la mangeoire, et nous tourner vers les petits bras nus du Seigneur.

 

couronne-noel-4-ecce-amor

 

Doux et saint Noël à chacun de vous. Un Noël vécu dans des circonstances crucifiantes pour tant de familles, victimes de l’horreur du mal. Le Seigneur va bientôt naître pour souffrir dans sa chair avec nous et pour nous, dans l’immense désir de nous consoler et nous combler de son Espérance. Nos pensées, nos prières, notre compassion pour toutes les personnes touchées par les tragédies de Berlin et d’Alep.

Puissent nos petits cadeaux familiaux et amicaux être l’occasion de nous exprimer notre amour, notre gratitude, notre reconnaissance. Et ne résistons pas à l’élan d’élargir notre cercle, si l’Esprit Saint nous donne l’idée de sillonner une rue pour offrir une attention ou un peu de chaleur à une âme peinant et vivant sur un coin de trottoir.

*

Comme promis, vous trouverez une petite sélection des mini aquarelles de l’article précédent dans mon e shop – j’ai choisi les plus représentatives, le but étant de continuer soi-même ou en famille cette petite guirlande. La collection couvre Noël et l’hiver, et puisque les crèches ne quitteront nos églises qu’après le 2 février, nous avons tout loisir de méditer à la peinture ce beau mystère de l’Avènement de notre Dieu d’amour. Le sachet peut faire un joli petit cadeau d’assiette pour le Jour de l’An par exemple.

 

cadeau-assiette-noel-ecce-amor

 

Et enfin le Do It Yourself : comment réaliser cette couronne de Noël ? (suite…)