Info

Micro observatoire de la beauté, à la rencontre des grâces, des émerveillements et des joies toutes simples de la vie. Art de la maison, Création contemporaine, Esprit monacal, Design écologique, DIY, Artisanat d'art, Illustration.

Posts tagged Créer ses propres cartes postales

 

 

Bien que nous puissions vivre une conversion profonde à tout moment dans l’année, la liturgie du temps du Carême est particulièrement propice à la transformation intérieure à laquelle nous sommes appelés. Nos humbles efforts – que l’on appelle aussi purifications actives – nous y encouragent. Ils peuvent également se présenter à nous comme des révélateurs, lorsque nous avons buté sur tel acte de charité qu’il nous était possible d’accomplir et que nous avons omis, tel engagement de prière que nous n’avons finalement pas honoré, tel petit renoncement qui nous a paru une montagne. Mais ces signes peuvent aussi se lire dans le bon sens : ce qui nous semblait si peu accessible il y a quelques temps est peut-être devenu (ou sur le point de devenir) beaucoup plus naturel aujourd’hui, témoignant avec éclat de l’œuvre du Saint Esprit en nous.

Car au fond, la finalité est bien là : renaître à la vie régénératrice de l’Esprit Saint, qui seul peut faire toute chose nouvelle en nous ; et nous engager résolument dans cet agir nouveau, ce regard nouveau, cette vie entièrement renouvelée, procédant du même Esprit qui a ressuscité le Seigneur !

Accorde à tes fidèles, Seigneur, de s’appliquer de toute leur âme à la préparation de Pâques : que le renoncement imposé à notre corps porte en chacun de nous des fruits spirituels. (Oraison de la liturgie des Heures – AELF)

Oui Seigneur, puissions-nous nous laisser dépouiller du vieil homme et de ses convoitises, et nous appliquer de toute notre âme à te suivre jusqu’à la Croix pour ressusciter avec toi.

 

 

Sur ce chemin qui nous demande une certaine discipline, nous nous trouvons bien souvent confrontés à nos limites et nos faiblesses. Et quand vient le soir et le poids des occupations du jour, nous n’avons pas toujours l’énergie de faire une relecture de notre journée de façon claire et structurée. Notre esprit glisse facilement d’une pensée à l’autre (je ne sais pas vous, en tout cas, moi oui !).

 

 

Aussi, lors d’un atelier, nous avons imaginé ces petites cartes qui tiennent à la fois de l’illustration et du pictogramme, pour nous faciliter la tâche. En les regardant, en les feuilletant, nous pouvons intuitivement établir un petit bilan de notre journée, sans avoir à formuler de façon compliquée ce que nous avons expérimenté ou éprouvé.

Ai-je été généreux de quelque façon aujourd’hui ? Ai-je su partager, ou offrir un peu de mon temps ? Ai-je fait preuve de modération et simplicité dans ma manière de vivre et de consommer ? Ai-je pris le temps de m’arrêter pour prier, faire silence, ou penser à tel ami qui s’est recommandé à mon intercession ? De quelle façon ai-je pu porter du fruit ?

 

 

J’aurais bien aimé vous les proposer dans ma petite e-boutique – avec une mini feuille de route pour en créer soi-même. Hélas la restitution des couleurs de ces petites cartes s’est avérée trop compliquée pour mon fournisseur, j’en suis très déçue. Alors je vous donne au moins l’idée de cet atelier de carême, si vous souhaitez organiser un après-midi créatif avec des enfants, sur ce thème.

*

Pour qui n’aurait pas encore commencé à vivre une démarche de Carême, ne soyons pas inquiets ou découragés d’un possible retard. Nos paroisses et nos monastères ne cessent de nous proposer des temps forts de préparation – méditations du chemin de Croix, Sacrement de réconciliation, Eucharistie, Adoration, conférences de Carême… Le Seigneur nous ouvre les bras et nous accueille tels que nous sommes, là où nous en sommes. Et si nous nous avons l’impression d’être sur le bord de la route, ou trop encombré par un souci, un fardeau, une entrave, un impondérable qui vient s’ajouter à un emploi du temps déjà très chargé, gardons en tête que ces préoccupations se relient en surface à des ressentis fluctuants, aléatoires. Il nous est toujours possible, au-delà du brouillard des sentiments, de poser à un niveau beaucoup plus profond, un véritable acte de foi, de volonté et de croissance, puisque rien ne peut nous séparer du Christ vivant. Notre Dieu d’amour désire nous libérer et nous guérir. Il nous appelle, Il nous aime, Il nous attend, Il nous cherche. Tel point difficile, tel flottement ou telle mise à l’épreuve peuvent justement se vivre comme le lieu d’une rencontre privilégiée avec Jésus, d’un vrai retour vers Lui, et d’un dépassement de ce qui bloque, en Lui.

À tous, un très bel itinéraire spirituel vers la Pâques de la Résurrection du Christ !

Follow my blog with Bloglovin

donuts-ecce-amor

Certes la lumière décroît, le froid se fait plus saisissant, les premiers rhumes de l’hiver menacent 
Pourtant le mois de novembre – ce mal aimé – est pleinement capable de nous remplir de joies, surprises et sourires.
Si comme moi, il vous plaît d’être à la maison, si vous aimez explorer de nouvelles recettes ou activités créatives, et si en plus vos enfants ou vos neveux sont partants pour vous suivre,
cette saison est à vous !

 

donuts-2-ecce-amor

Et voici mes deux petits pâtissiers à l’œuvre,
transformant bientôt la cuisine en un petit Doughnut Shop.
C’était leur toute première réalisation !
Toute première et exclusive, car l’aîné de mes neveux a dirigé l’opération d’une main de maître avec son petit frère
– la veille, j’avais eu droit à une superbe pizza, cuite au four, et n’avais même pas eu la permission d’ouvrir la boite d’anchois…

 

donuts-3-ecce-amor

Le fameux donut, by the chef
(Prononcer [ˈdoʊnət] mais pour faire lever les yeux de mon petit S. je préfère dire « donûte »)
Un premier essai réussi dans la forme, mais nous avons tous convenu que la texture était trop consistante. De là, mon neveu a énormément allégé la recette du manuel pour obtenir un donut aérien, avec peu de farine, peu de sucre, et pour seul corps gras le jaune d’œuf, afin de miser sur un nappage et une garniture plus riche et savoureuse. Bien vu, réalisable, et juste parfait.
Mais revenons un instant sur les deux jours d’avant – clé de mon titre.

La petite machine à donuts était promise,
Les enfants l’attendaient.
C’était sans compter la petite farce du vendeur qui m’avait assuré de la livraison pour tel jour, avant de m’envoyer un mail pour m’annoncer que mon colis serait livré tel autre jour

24 heures quand on est un enfant en attente d’une machine qui fait rêver, c’est très long
Que faire, quand on espère et désespère ? (« et si ça se trouve, la machine, elle arrivera quand on sera déjà partis, hein ! »). Que faire, sinon recréer son rêve d’une autre façon.
Bienheureuse inspiration, j’avais aussi prévu une séance d’aquarelle, avec le minimum de teintes (uniquement les primaires et le noir) pour inviter les enfants à créer leurs propres couleurs. Et là révélation !

 

donuts-4-ecce-amor

Donuts, religieuses, éclairs, beignets, cookies…
…fondant en délicates auras et douces couleurs sur le papier,
– Je ne sais pas vous, mais moi aussi, je finissais mes dessins à même la feuille.
Au plus près du sujet

 

donuts-5-ecce-amor

Séchage (tellement rapide avec l’aquarelle, ce qui en fait vraiment une peinture à proposer aux enfants, d’autant que les primaires suffisent amplement, réduisant le coût à celui d’une boite de gouache)

 

donuts-6-ecce-amor

Entre temps, les enfants ont reçu la fameuse petite machine. Et tout occupés de leur côté, j’ai eu toute latitude du mien, pour numériser leurs œuvres et en faire des cartes postales. De vraies cartes, sur beau papier rigide, à insérer dans une pochette cristal avec une enveloppe du même format.
Leurs premiers cadeaux de Noël
destinés à leur Maman.

 

donuts-7-ecce-amor

Sans oublier la carte du petit lapin pâtissier, aquarellée par le plus jeune.

Vue d’ensemble de leur petites pâtisseries maison,
en deux et trois dimensions
Ce n’est qu’une toute petite partie de leur doughnuts production…

 

donuts-8-ecce-amor

Et je souris à leurs tendres aquarelles… créées entre deux jeux et sempiternelles bagarres de garçons…

A tous, une belle fête de l’Armistice et un mois de novembre chaleureux et créatif !